swedish bluebberries muffinsMe revoici, en direct de la Suède où, depuis un mois, je réalise mon stage de 2ème année d’école d’ingénieur dans une boulangerie-pâtisserie suédoise.

IMGP0311Je voulais poster ce billet depuis un petit moment déjà, mais n'avais pas trop le temps d’écrire ou alors, lorsque je l’avais, j'avais aussi la flemme!

IMGP0405IMGP0362

Aujourd’hui, je me décide à vous parler de mes aventures “made in sweden”.  Je suis à Helsingborg, une ville située au sud de la Suède dans une magnifique région appelée Scanie (Skåne en suédois)

skane-map

vue panoramique depuis le port sur la côté

Première chose : le cliché de la Suède, du froid et de la neige.

FAUX, en Suède, il ne fait pas froid partout et tout le monde ne se trimballe pas en doudoune - bonnet (perso, c’est l’idée que je me faisais de la Suède avant d'y mettre les pieds). Dans le sud, à Helsingborg, ça fait presque 10 ans que l’on à pas vu la neige. Ici, c’est plutôt soleil, mini-short et plage! En découvrant “tropical beach” le 2ème jour, j’ai bien cru que j’avais atterri à la Réunion (cf photo ci-dessous !) 
une vraie carte postaleles doigts de pied en éventail 

Mon lieu de travail : Fahlmans Konditori (en suèdois “konditori” signifie “boulangerie”). Il s’agit d’une ancienne boulangerie-pâtisserie, réputée à Helsingborg, que la famille Fahlmans se transmet de père en fils depuis 3 générations. Au fil des ans, elle s'est agrandie et transformée en salon de thé et brasserie. On peut y acheter pains et pâtisseries mais aussi prendre son petit-déjeuner et déjeuner avec de délicieux sandwich préparés chaque matin avec le pain frais.

Ci-dessous : la terrasse extérieure, et l’intérieur

la maison fahlmans IMGP0344 l'enseigne de la boulangerie

coin restauration, dégustation comptoir

Moi, petite française fraîchement débarquée, je prépare chaque jour les gâteaux et pâtisseries. J’ai écopée de la tenue de pâtissier au couleur de la boutique ainsi que d'un "magnifique" pantalon à carreaux EXTRA large. Je suis certaine que même ma grand-mère le trouverai laid.Heuresement qu’il y a le tablier pour cacher! (petit point positif :  je suis à l’aise dedans !)

la tenue complète  Voici quelques unes de mes réalisations :

IMGP0618 IMGP0623 tartelette aux fraises (3)
Gâteaux tutti-frutti, aux fraises - tartelettes au fraises

les avantages quand on travail dans une pâtisserie 
Budapest : Dacquoise aux noisettes roulée et garnie de crème chantilly aux framboises ou aux mandarines.

Les suédois raffolent des gâteaux à base de crème chantilly, ils en mettent presque partout en quantité astronomique.

Sarah BernhardtPhoto 0135
Sarah Bernhardt : Macaron amande, recouvert de ganache au chocolat, enrobé dans du chocolat.

IMGP0799 - CopieIMGP0803
Princesstårta : la spécialité !! Génoise fourrée avec une couche de confiture de pomme + une montagne de crème chantilly, le tout recouvert de pâte d’amande verte.

La spécialité !! Les Suédois raffolent de ce gâteau, il fait très souvent office de gâteau de mariage ou d’anniversaire

Voilà, c'était une petite présentation des quelques gâteaux phares de Falmans parmis la trentaine qui existe.


gâteaux en vitrine

Maintenant place à la recette du jour : Des muffins aux myrtilles! En effet, les baies scandinaves sont très réputées, elles sont délicieuses, on en trouve dans tous les supermarchés à un prix très correct : 1,50 euros la barquette.

IMGP0851

J’ai décidé de faire des muffins façon cheesecake car, en Suède en trouve facilement le fameux Philadelphia cream cheese. D'ailleurs, il existe de nombreuses références de Philadelphia : nature, light, au paprika, au poivre … J’ai utilisé la version ligth pour réaliser le glaçage de mes muffins, qui se transforment un peu en cupcake par la même occasion.


IMGP0829 blueberries cheesecake muffins

A défaut de Philadelphia (en France ce n'est pas encore très répandu), vous pouvez utilisé du Saint-Moret ou du fromage frais nature.
Ingrédients : pour 10-12 muffins

  • 100 g de beurre doux, à température ambiante
  • 185g de sucre
  • 2 gros œufs
  • 300 g  de farine
  • 60 g de noisettes hachées
  • 4 cuill. à café de levure chimique
  • ½ cuill. à café de sel
  • 250 ml de lait
  • 1,5 c. à café de cannelle en poudre
  • 185 g de myrtilles fraîches (à défaut surgelées)

Glaçage :

  • Philadelphia cream cheese (environ 150g)
  • 1 cuill à soupe de sucre glace
  • le jus d’1/2 petit citron
  • et quelques myrtilles supplémentaires pour la déco

    IMGP0903Préparation :
  1. Fouettez à l'aide d'un batteur électrique le beurre et le sucre jusqu'à obtenir une consistance légère et mousseuse. Ajouter les œufs, un par un, en battant bien après chaque addition jusqu'à l’obtention d’une consistance homogène. 
  2. Dans un autre bol, mélanger ensemble la farine, la cannelle, la levure et le sel. Ajoutez-les au mélange beurre-sucre en 2 fois, en alternant avec le lait. Mélanger rapidement à l’aide d’une spatule mais sans trop insister, juste pour lier les éléments. La pâte sera légèrement grumeleuse.
  3. Roulez les myrtilles dans un peu de farine puis incorporer-les délicatement ainsi que les noisettes concassées,  sans trop mélanger juste afin qu’il soit uniformément répartis. Prenez soin de ne pas briser les fruits et de ne pas trop mélanger.
      IMGP0833
  4. Placez des caissettes en papier dans vos moule à muffin. Versez le mélange dans chaque moule.
  5. Faites cuire 20-25 minutes à 190°C jusqu'à ce que le dessus soit doré. Un cure-dent inséré au centre doit ressortir propre.
  6. Laisser refroidir pendant 5 minutes. Démouler les muffins.
    IMGP0847
     
  7. Pour le glaçage mélangez le cream cheese avec le sucre glace et le jus de citron. Placez ce mélange dans une poche à douille cannelée et réalisez de petites rosaces sur le dessus des muffins. Parsemez de quelques myrtilles et d’un peu de noisettes concassées.

IMGP0909

Il me reste encore 2 mois de stage, donc je compte bien tester d’autres recettes.

Au programme : Vanilla heart, kanelbullar, princesstarta ainsi que d’autres recettes peut-être un peu plus française afin de faire découvrir nos spécialités à mon colocataire