Les hot-dog, en général je ne suis pas une grande fan. Je trouve ça mou, gras et sans saveur. C’est mon avis perso, après je n’ai jamais eu l’occasion de manger un vrai hot-dog New Yorkais…

J’ai donc décider de revisiter un peu la recette d’origine à ma façon.

PA090700

Pain - béchamel à la moutarde à l’ancienne - saucisse - fromage, le tout gratiné au four pour un Hot-dog crousti-moelleux bien gourmand.

J’ai décidé d’utiliser des pains précuits pour éviter que le hot-dog soit trop sec. Je pense qu’une baguette fraîche n’aurait pas appréciée un passage au four.

 

INGREDIENTS : pour 2 gourmands

  • 2 baguettes précuites
  • 4 saucisses type Knacky ou saucisses de Francfort (encore meilleur !)
  • Moutarde de Dijon
  • gruyère râpé
  • Ketchup

Béchamel à la moutarde à l’ancienne :

  • 30g de beurre
  • 25g de farine
  • 15 cl de lait
  • 1 cuill. à café de moutarde à l’ancienne
  • sel et poivre

PA090709

PREPARATION :

  1. Préparez la béchamel : Faites fondre le beurre à feu doux dans une casserole. Ajoutez la farine et mélanger bien.
  2. Ajoutez petit à petit le lait en filet tout en mélangeant énergiquement au fouet pour empêcher la formation de grumeaux.
  3. Ajoutez la moutarde à l’ancienne, salez, poivrez. Continuer à mélanger sans cesse, jusqu'à épaississement. La béchamel doit être assez épaisse et napper le dos d'une cuillère.  Réserver.
    PA090682PA090683
  4. Faites cuire les pains 5 minutes à 200°C, retirez-les du four avant qu’ils ne commencent à dorer.
  5. Incisez les pains dans la longueur (les 2 moitiés ne doivent pas se séparer). Tartinez les parois de moutarde de Dijon puis de béchamel (conservez-en un peu).
    PA090685PA090686PA090688
  6. Déposez 2 saucisses dans chaque pain. Recourez avec le reste de béchamel et parsemez généreusement de gruyère râpé.
  7. Faites gratiné, 5-10 minutes à 200°C jusqu’à ce que la fromage soit fondu et commence à dorer.
    PA090695PA090703
  8. Décorer avec un peu de ketchup. Dégustez accompagné de frites et/ou de salade verte.

Recette approuvée ! je vais la refairen d’ici peu je pensen pour mon gourmand de frère. Cette fois-ci je ferais peut-être les pains moi-même.