Depuis le temps, ça y est je me suis enfin lancée. Ce matin 9h00 pétante, j'attaque la fabrication de mes premiers croissants maison.

imgp3517

Je croise les doigts pour qu'ils ressemblent à quelque chose et espère ne pas avoir gaché 500 g de farine pour rien.

imgp3420

Si ça marche, je compte en transformer une partie en croissants aux amandes (je raffole de ça !) Mais bon on en est pas encore là !

J'ai utilisé une recette provenant du site cuisine facile (ici) qui m'avait l'air bien détaillée et illustrée, espérons que ce site porte bien son nom !

Aujourd'hui, je vais écrire la recette et vous poster les photos au fur et à mesure de ma réalisation, durant les temps de repos de la pâte. Pour l'instant ma pâte est entrain de lever, elle doit doubler de volume et c'est plutôt bien parti :D

Ingrédients :

  • 500 g de farine type 55 ou 65
  • 100 g de sucre
  • une grosse pincée de sel
  • 2 sachets de levure de boulanger déshydratée (marque Briochin)
  • 125 g d'eau
  • 125 g de lait
  • 200 + 30 g de beurre mou (pensez à le sortir du frigo 2 h à l'avance)
  • 1 jaune d'oeuf battu à la fourchette avec 1 cuill. à café d'eau

Préparation :

  1. Mettez dans une casserole l'eau, le lait et 30 g de beurre. Laissez fondre le beurre à feu doux. Coupez le feu dès que le beurre est fondu. Dans le bol du batteur (j'ai tout fait à la main, faute de batteur) versez le sucre, une grosse pincée de sel, puis le mélange beurre-lait-eau. Mélangez.
    imgp3410imgp3411imgp3412

  2. Versez sur l'ensemble les 500 g de farine ainsi que les deux sachets de levure. Mettez le batteur en route et pétrissez 10 minutes. Si comme moi, vous n'avez pas de batteur, faites fonctionnez vos petits doigts et pétrissez jusqu'à obtenir une pâte homogène, souple et qui se décolle des bords. Farinez un peu si elle est trop collante.

  3. Roulez la pâte en boule et laissez-la reposer dans un endroit tiède, couverte d'un torchon, jusqu'à ce qu'elle double de volume (environ 1h).
    imgp3413imgp3421

10h30 : ma pâte repose depuis un peu plus d'une heure. Elle à bien gonflé. Pour l'instant aucun problème à l'horizon. Je passe à l'étape suivante (qui m'a l'air un peu plus complexe). 

....
......
.........

11h00 : j'ai parlé trop vite, les catastrophes sont arrivées -_-

Reprenons le process :

  1. Votre pâte à bien levé.
    imgp3431
  2. Etalez-la sur un plan de travail fariné en un grand rectangle (jusque là ça va encore).

  3. Découpez 200g de beurre en fines lamelles et disposez-les de manière à recouvrir la moitié de votre rectangle (ne faites pas comme moi, laissez un peu d'espace avec les bords). Repliez la pâte pour enfermer complètement le beurre (ça va toujours)
    imgp3432imgp3422imgp3433imgp3434

  4. A : Donnez 1/4 de tour à la pâte et étalez-la à nouveau sur la longueur. (Et là... catastrophe !! Mon beurre s'échappe des coins et passe par dessus la pâte. Ma table est enbeurrée. Je crois que je n'ai pas laissé assez d'espace libre sur les bords de mon rectangle et surtout que mon beurre était trop mou (c'est l'été, chaleur chaleur). Ni une, ni deux, je réplique et essaye de le remettre à l'intérieur et souder les bords pour arrêter ce massacre.
    imgp3441imgp3436imgp34371

  5.  Vous devez obtenir une couche régulière de beurre entre les deux couches de pâte. Plus facile à dire qu'à faire pour une débutante! J'essais d'étaler comme je peux, je refarine car, avec tout ce beurre, ma pâte est devenue collante puis je poursuis la recette (restons ZEN !!).
    imgp3438imgp3442

  6. B : Repliez la pâte en 3 (comme pour un portefeuille). Enveloppez-la dans du film étirable pour éviter qu'elle ne sèche et placez-la au frigo pendant 1h à 2h afin que le beurre se raffermisse (ça ne va pas être du luxe dans mon cas !). Ci-dessous, un petit aperçu du chantier qui règne sur ma table bien grasse !

    imgp34401

    13h00 : La pâte s'est raffermie, la suite devrait être un peu moins de catastrophe, enfin si cette saleté de beurre arrête de tenter désespérément de sortir de ma pâte !

  7. On appelle la succession des opérations A et B (que je vous ai présenté ci-dessus) : donner un tour simple à la pâte. Vous devez effectuez 4 tours simples. Il faut donc répéter encore 3 fois ces opérations : donner 1/4 de tour - étalez - replier la pâte en 3 - réfrigérer 1h etc... . C'est ce qui donnera le feuilletage à votre pâte.

    J'enlève le film plastique, dépose la pâte sur un plan de travail fariné, je pivote d'1/4 de tour, étale sur la longueur, replie en 3 (encore ce ... biiiiip de beurre qui colle à la table). Je remet dans le film plastique et ça repart illico presto au frigo pour 1h ou 2. Fin du deuxième tour.
    imgp34451imgp34441imgp3446imgp3447


    14h30 : j'attaque le 3ème tour, rebelotte ... 1/4 de tour, j'étale, je replie en 3, j'emballe et remet au frigo 1h ou 2h au frais. Fin du 3ème tour.
    imgp3453imgp3454


    16h00 : Rebelotte pour le 4ème et dernier tour (enfin!)

  8. Ensuite placez la pâte 1 à 2h au frigo ou, mieux (d'après la recette), toute une nuit. En ce qui me concerne, ce sera jusqu'à ce soir, car d'ici peu j'ai mon cour d'équitation.

    Apparemment le plus dur est derrière moi, rendez-vous ce soir pour la mise en forme et la cuisson des croissants.
    ....
    ......
    ........
    21h00 : Suite et fin de l'opération croissant ! J'avais raison, le plus dur c'est de donner les tours. Après c'est du gâteau, (enfin du croissant :p )

  9. Après avoir donné 4 tours à la pâte et l'avoir laissé reposer. Étalez-la en un grand rectangle (plus de problème avec le beurre ma pâte est enfin correcte, yes et triple yeeessss). Coupez-le en deux dans le sens de la longueur, repliez-en une moitié en 3 et réservez au frigo (désolé pour les photos un peu sombres mais il n'était pas loin de 21h30 quand je les ai prisent et avec le flash ça ne rend pas terrible !)
    imgp3456
    imgp3459

  10. Fignolez l'étalage de la première moitié de pâte, soignez les coins pour être bien régulier et bien carré.
    imgp3460

  11. Découpez toute la bande en triangles (cf photo). Roulez chaque triangle sur lui-même, en partant de la base, pour former le croissant (ça y est, ça ressemble à quelque chose !).
    imgp3462imgp3463imgp3464imgp3466
    imgp3468

  12. Posez les croissants sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (à défaut de plaque, j'ai utilisé une grille). Faites bien attention à coincer la pointe du triangle sous le croissant sinon il risque de se dérouler en gonflant. Procédez de la même façon avec l'autre pâte. Les gourmands (comme moi) peuvent mettre un petit carré de chocolat à la base de certain croissant avant d'enrouler.

  13. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez-les avec un jaune d'oeuf préalablement battu avec 1 cuill. à café d'eau. Laissez gonfler dans un endroit tiède pendant 1h ou 2h (pour moi 1h seulement, trop pressée de les faire cuire et de voir (enfin!) le résultat).
    imgp3473redimensionnement_de_imgp3476imgp3480

  14. Une fois les croissants bien gonflés, enfournez à 200°C pendant 20 minutes (en ce qui me concerne 15 minutes étaient plus que suffisantes). Surveillez bien car en fin de cuisson ils dorent très vite !!
    imgp3482imgp3496

Fin du périple. Je suis contente, ça ressemble à quelque chose ! Pour une première, ils ne sont pas trop vilains mais il faut bien avoué que je suis encore loin des supers croissants du boulanger. Il me manque un peu de technique.

imgp3492

La dégustation ! Verdict --> pas mauvais du tout !!

imgp3489
imgp3513

Peut-être pas assez sucré à mon goût. Autre bémol, il ne sont pas assez feuilletés mais sont bien moelleux. Ma mie s'apparente plus à celle du pain au lait qu'à celle des croissants (c'est surement dû à mes soucis au moment de la réalisation des tours) 

Je passe à la dégustation de "l'espèce de croissant en forme de pain au chocolat" fourré avec du ..... (grand moment de suspens ...) NUTELLA et là .....ohhhh.... ahhhh..... hummm..... miaammm...., (j'adore!!). J'aurais dû en faire plus !

imgp3499

Note : c'est quand même particulier de manger des croissant à 23h30 !

imgp3518

Après réflexion, je ne sais pas si mon manque de feuilletage vient uniquement de mon manque de technique ou si la recette y est aussi pour quelque chose. La prochaine fois, j'en essayerai une autre !

 

Et oui, il y aura bien une prochaine fois !! Bon c'est vrai que faire des croissants maison c'est hyper long, surtout que le résultats n'égale pas pas forcément ceux de la boulangerie. Mais on est quand même sacrément fière quand on croque enfin dans son premier croissant après une journée de labeur. Quelle plaisir de se dire "ceux-là, c'est les miens et, finalement, ils ne sont pas si mauvais que ça !"

imgp3534

Demain matin, ils seront transformés en croissant aux amandes et quelque chose me dit que ça ne va pas être mauvais !

imgp3549