Depuis le temps que j'avais envie de faire une brioche aux pralines mais que je ne pouvais pas le faire, fautes de pralines !

Lors de mon dernier séjour en Haute-Savoie dans ma famille, nous nous sommes arrêté dans un supermarché et là qu'est-ce que je trouve ?... des pralines ! ENFIN !!

C'est tellement rare d'en trouver que j'en ai acheté 2 paquets de 500g.

Ce weekend je me décide donc à faire la fameuse brioche. J'ai trouvé plusieurs recettes sur le net (toutes différentes), si bien que je ne savais pas laquelle faire ! Finalement, j'ai décidé d'utiliser la recette de pâte d'une recette et la manière de procéder d'une autre.

Résultat ...
... une brioche géniale !!

Pour une première, je suis plutôt satisfaite. Ma brioche est super jolie, bien gonflée et en plus bonne (c'est encore mieux!). Un vrai régal au petit déjeuner mais aussi au déjeuner et au quatre heure avec le café.
Comme ma première Saint Génix à remporté un vif succès, je vous met la recette pour que vous puissiez en profiter.

redimensionnement_de_coeur_tout_rougeredimensionnement_de_le_saint_genix

redimensionnement_de_imgp2064

INGREDIENTS :

  • 400 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 40 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 125 g de lait
  • 1 sachet de levure de boulanger (marque Briochin)
  • 2 cuill. à soupe d'eau de fleur d'oranger
  • 300 à 400 g de pralines rouges
  • sucre en grains (facultatif, à défaut utilisez des morceaux de sucre réduits en miettes grossières)

PREPARATION : 

  1. La veille, préparez la pâte à brioche : Mélangez la farine et la levure puis versez dessus le lait tiède. Ajoutez les oeufs battus et le beurre ramollis en petit morceaux. Pétrissez bien la pâte, incorporez-y le sucre et la fleur d'oranger. Continuez à pétrir pour obtenir une pâte homogène qui se détache des parois (si la pâte est trop collante ajoutez un peu de farine). Couvrez le saladier de pâte avec un torchon et laissez lever 1h30 dans un endroit tiède.

  2. Quand la pâte à doubler de volume, retravaillez-la quelques minutes pour la faire retomber, puis replacez-la dans le saladier avec le torchon dessus et laissez lever une nuit.redimensionnement_de_imgp2051

  3. Le lendemain : Concassez les pralines (réservez-en 5 ou 6 pour la déco) : enveloppez-les dans un linge propre, prenez un rouleau à pâtisserie et ... tapez dessus !!!! (ça défoule ! qu'est-ce que ça fait du bien de taper ! par contre bonjour le boucan)

    Attention !! il ne faut pas obtenir de la poudre donc ne tapez pas trop fort non plus ! Vous devez obtenir des morceaux plus ou moins grossiers mais pas des miettes !!

  4. Retravaillez la pâte quelques minutes en incorporant les pralines concassées. Formez un boudin que vous placerez dans un moule à couronne (ou un moule à manqué). Laissez à nouveau doubler de volume (environ 2h).

  5. Badigeonnez le dessus de jaune d'oeuf avec un pinceau, piquez 5 ou 6 pralines entières dedans et saupoudez de sucre perlé. Faites cuire 25 minutes à 180°C.

redimensionnement_de_saint_genix_avant_cuissonredimensionnement_de_saint_genix_apr_s_cuisson

Voilà c'est fini ! Il n'y plus qu'a attendre que la brioche refroidisse (un peu de patience !!) avant de démouler. Et la ... oh surprise! On découvre un gâteau so flashy !

Allez, encore une photo pour finir en beauté, voilà ce qui vous attend :

redimensionnement_de_part_de_saint_genix


Finalement le plus compliqué dans la réalisation de cette brioche, c'est de trouver les fameuses pralines !